Danse

AH-HI (2018)

Project details

Category

Danse

AH-HI / Création 2018 

 Danse-musique-images

 

AH-HI ou 아이 en coréen, signifie « enfant » en français.

 

En Asie, il y a un lieu commun qui dit que la respiration du ventre inférieur est comme le souffle du nouveau-né. Au fil du temps, notre corps perd conscience de cette respiration et de son rythme. Dans un tel cheminement, respirer avec le ventre inférieur peut se voir comme un retour à notre état d’origine.

Tout  commence  par  une  respiration,  par  un  souffle  qui  accompagne  le  mouvement de  notre  corps  tout  au  long  de  notre  vie.  Un  souffle  qui  danse  et  qui  parcourt chaque  être  vivant.  C’est  cette  respiration  originelle  qui  réside  au  cœur  du  projet Ah-Hi.

A  I’écoute  de  I’énergie  vitale  du  corps,  la chorégraphe  et  danseuse  Eun  Young  Lee donne  un  sens  nouveau  a  la  respiration,  une  respiration  qui  part  du  bassin  pour venir  animer  le  corps  dans  sa  totalité.

A  travers  la  danse,  la  musique  et  la  vidéo,  Ah-Hi  invite  à  repenser  la  notion d’harmonie.

 

Dans  une  quête  initiatique  du  quotidien  sur  le  thème  de  la  respiration,  tout  devient jeu.  Sur  scène,  les  danseuses  jouent  avec  I’insouciance  retrouvée  de  I’enfance. Elles  jouent  entre  elles,  avec  le  décor,  avec  le  public  et  donnent  forme  a  leurs émotions.

 

C’est  par  ce  jeu  que  Eun  Young  Lee  touche  le  public  et  le  sensibilise  a  une  forme de  respiration  détendue  que  nous  avons  bien  trop  souvent  tendance  a  oublier.

 

 

Chorégraphie: Eun-young Lee,  Musique : Guillaume Mazard , Images/ Vidéo: Clotilde Amprimoz , Lumières: Simon Stenmans , Interprètes :Eun-young Lee, Lisa Robert , Isabelle Franques , Guillaume Mazard ,  Scénographie: Fabrice Coudert , Photographies: Tommy Roussel, Daniel Aimé

 

 

Coproductions :

Théâtre Municipal d’Aurillac, La Coloc’ de la Culture à Cournon-d’Auvergne, Espace Paul Jargot – Ville de Crolles

 

Avec le soutien de :

Ville de Clermont-Ferrand et  Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, Spedidam

La compagnie est soutenue par le ministère de la culture DRAC Auvergne/Rhône-Alpes

 

Accueil en Résidence :

Théâtre Municipal d’Aurillac, La Coloc’ de la Culture- Ville Cournon-d’Auvergne, Espace Paul Jargot – Crolles, Pôle chorégraphique – La Cour des Trois Coquins et la Diode Pôle chorégraphique – Ville de Clermont-Ferrand

 

Share on
Previous

Han Gamjung Memory (2016)

Next

Corps-Espace-Dialogue (2019)