La compagnie

Fondée en 2009, la Compagnie KOMUSIN produit des créations chorégraphiques avec la chorégraphe et danseuse Eun-young Lee.

 

L’intérêt central et le point de départ du travail demeure le corps. Il s’agit de développer des gestes chorégraphiques de manière à valoriser la singularité de chacun et, permettre au corps de révéler de nouvelles manières d’exister.

 

La recherche chorégraphique se nourrit aussi de l’échange avec une expérimentation musicale et cinématographique. Chaque pièce se construit dans cette complémentarité. Guillaume Mazard, compositeur-musicien multi-instrumentiste collabore avec Eun-young Lee sur l’ensemble des créations de la Compagnie.

Démarche Chorégraphique

De part de ses origines, les créations d’Eun Young sont la réunion de différents traits des cultures orientale et occidentale.

 

De l’Asie, elle tient une philosophie humaniste qui prône à chaque individu, la quête de sa richesse intérieure et de l’harmonie. Dans son travail chorégraphique, cette dimension se retrouve par la notion de «ligne intérieure» et par une gestuelle énergique, expressive et profonde, liée aux arts martiaux et au sacré.

La ligne intérieure est une conception essentielle de sa danse, basée sur l’écoute de son état de corps. Selon cette notion, la respiration, la présence, la fluidité, l’énergie ou encore les appuis suivent un itinéraire précis au travers du corps-instrument : la ligne intérieure. Cette énergie se transforme en une charge émotionnelle qui se libère alors vers l’extérieur.

 

De la culture occidentale, Eun Young tire un traitement cinématographique de ses pièces. Ainsi, Woussou,Transports Intérieurs et Han Gamjung Memory sont accompagnés de courts-métrage, créés en lien direct avec le spectacle. La diffusion de ces films sur un ou plusieurs écrans habille l’espace scénique et sert également de médium pour appuyer la portée du message artistique d’Eun Young Lee.

 

Rigoureuse, la mise en scène cinématographique prend une part très singulière dans la dramaturgie du spectacle pour se fondre complètement avec l’écriture scénique et chorégraphique de Komusin.

 

L’ensemble des œuvres chorégraphiques d’Eun-young Lee montre une forme de corps très expressive. Inspirée des films du cinéma muet, cette expressivité puise notamment ses influences dans «Mon Oncle» et «Playtime» de Jacques Tati, et «Boxing» de Buster Keaton.

L'équipe
Eun Young Lee • Danseuse et Chorégraphe

Titulaire d’une licence de Français de l’université de Suwon, et originaire de la Corée du Sud, Eun Young Lee commence sa formation de danse contemporaine en 1997 au CNDC d’Angers.
Elle intègre L’Esquisse, compagnie qui porte la direction du CNDC d’Angers, dirigée par Joelle Bouvier et Régis Obaldia. Elle y travaille pendant 5 ans avec des tournées nationales et internationales. Elle participe alors à quatre créations : Fureur (Festival Montpellier Danse et Théâtre de la Ville), L’oiseau Loup (Théâtre National de Chaillot), De l’Amour, Voyage d’Orphée et Une femme chaque nuit voyage en grand secret. En 2004, elle obtient son diplôme d’Etat de Professeur de Danse au CND de Pantin.

 

Eun Young poursuit ensuite sa carrière d’artiste interprète avec les différents chorégraphes comme Franck Micheletti, Heddy Maalem, Nasser Martin Gousset , Patrick Le Doaré, Gaetano Batezzato …..

 

Depuis 2009, elle signe ses pièces chorégraphiques avec la compagnie Komusin. Han Gamjung Memory est sa dernière création (avril 2016) et le Projet labellisé par l’Institut Français dans le cadre des ‘‘Années Franco-Coréen’’.

 

« WOUSSOU », solo chorégraphique en 3 volets, en était la première création en septembre 2009 présentée au 13e festival Costante Cambiamento – Ex Murate – Florence / Italie.

 

« TRANSPORTS INTERIEURS», la deuxième création de la compagnie a été présentée en octobre 2011, à la Cour des 3 Coquins -Clermont-Ferrand/ France

 

« ROUE, thème et variations », la troisième création en novembre 2013 à la Coloc – Cournon d’Auvergne, a été sélectionnée pour le Concours National « Reconnaissance 2013 », le 23 novembre 2013 à la Scène Nationale de Meylan.

Guillaume Mazard • Compositeur & Musicien

Guillaume évolue depuis 2002 au sein du groupe instrumental Kafka avec lequel il a enregistré cinq albums et participé aux différentes tournées en France et en Europe.

Depuis 15 ans, il multiplie les expériences et les collaborations, aussi bien musicales qu’en lien avec d’autres formes d’expressions artistiques (musiques actuelles et contemporaines, danse, théâtre, ciné concert, expositions).

 

A partir de 2009, il collabore avec la chorégraphe Eun Young Lee – compagnie Komusin, dont il crée et interprète en solo la musique des spectacles Woussou , Transports Intérieurs et Han Gamjung Memory .En 2013, il compose la bande son de Roue : Thème et Variations.

 

Sa démarche musicale personnelle se base sur une approche instrumentale teintée de musique électronique. Guillaume se nourrit de son expérience de la scène, du studio et de ces collaborations. Sa formation FSCIM de mixage et mastering lui permet de maitriser les outils techniques (MAO) et de mener à bien ses projets musicaux de manière autonome.

 

Pour découvrir la musique originale des spectacles de la Compagnie Komusin : http://guillaumemazard.bandcamp.com/

Clotilde Amprimoz • Vidéaste

 

Spécialisée dans les domaines de la danse contemporaine, de l’image et de la musique, Clotilde Amprimoz conçoit et participe à des projets chorégraphiques et cinématographiques depuis 2001. Elle a suivi un cursus pluridisciplinaire en histoire, histoire de l’art et arts du spectacle (Paris 1, Paris 8, EHESS). Depuis, elle travaille avec différentes compagnies de danse, telles que la Cie des Prairies, l’Association Fin novembre, le CCN de Caen/ Fattoumi – Lamoureux, ainsi que des institutions culturelles comme le Centre Pompidou, le Centre National de la Danse et le CDC la Briqueterie.

Elle a participé à différents stages, en tant que chercheuse ou intervenante (Université d’anthropologie de la danse de Clermont-Ferrand, Université de Toulouse le Mirail, CND…), pour parler de son sujet de prédilection : les rapports entre la danse et le cinéma, entre le corps et l’image. Ici elle s’attache à ré-interprèter le cinéma d’un point de vue chorégraphique, et a d’ailleurs écrit deux mémoires de recherche à ce sujet.

Elle fonde en 2009 l’Association pour la création interdisciplinaire ou ChoréACtif à Clermont-Ferrand et développe des projets et collaborations artistiques en Auvergne et ailleurs.

Elle est lauréate en 2013 d’un projet européen, Métamorphoses 2012-2014, qui réunit trois lieux culturels et d’autres artistes (3 chorégraphes et 3 collectifs in situ de plasticiens-photographes) pour réaliser un travail de création en lien avec ces lieux et leur histoire : CDC La Briqueterie à Vitry-sur-Seine en France, Les Brigittines à Bruxelles en Belgique, Centre culturel Zamek à Poznan en Pologne.

Pour plus d’informations et les extraits vidéo des réalisations de Clotilde, vous pouvez consulter le site internet de l’association ChoréACtif  : http://www.clotildeamprimoz-choreactif.com

Ikue Nakagawa • Danseuse

 

Née au Japon, elle entame dès l’âge de 4 ans une formation en danse moderne, qu’elle suit pendant presque dix ans, avant d’en entamer une seconde en gymnastique rythmique durant six ans. De 1999 à 2003, elle étudie à l’Osaka University of Arts, et devient « bachelor » en Theatrical Art et « major » en Danse (ballet classique et Danse Moderne). Elle poursuit sa formation au Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées de 2004 à 2005. Elle est ecrit du duo Taritenai à  Dance Box (Osaka) en 2003, elle a participe Colina 2005. En 2005, année où elle commence à travailler avec Pascal Rambert. Depuis elle travaille aussi avec compagnie Kubilai-Khan-Investigations. et elle a travaillé aussi avec Morgan Nardi, Eléonore Didier, Eun Yong Lee.

Smaïn Boucetta • Danseur

D’abord formé au Centre National Supérieur de Danse Contemporaine d’Angers en 1996, Smain Boucetta partage aujourd’hui son temps entre la formation et son travail de danseur au sein de plusieurs compagnies. Il participe à toutes les créations de la Compagnie Sylvie Guillermin (Grenoble / 2003-2008) depuis la création de Chant de courses  en 2003.

Il travaille également avec Faizal Zeghoubi (Bordeaux / 2001- 2004), la Cie Gambit (Chambéry-2008) et participe à trois créations de la Cie La Maison chorégraphiées par Nasser Martin-Gousset : « Péplum » (Théâtre de la Ville de Paris), « Comedy » (Montpellier Danse 2008) et « Pacifique » (Biennale de la Danse de Lyon 2010) .

Depuis l’année 2011 il participe aux créations de  la Cie Komusin et de la Cie Yuval Pic CCN Rilleux La Pape

Isabelle Franque • Danseuse

 

Isabelle Franques débute la danse jazz et classique à 8 ans, ce qui la mène à participer à des concours nationaux où elle obtiendra de nombreux 1er prix.

En 2007, elle décide après l’obtention de son baccalauréat littéraire, de se professionnaliser en suivant une formation danseur interprète pluridisciplinaire à la Manufacture d’Aurillac durant un an. La rencontre de Sadok Kechana lors d’un stage, la conduit à poursuivre sa formation à l’Espace Pleiade à Vichy, où elle rencontre Kada Ghodbane, Raza Hammadi avec qui elle se forme aux techniques Horton Lemon et Mattox. Parallèlement, elle intègre ponctuellement la compagnie Résonance, et les Ballet Jazz Art pour des reprises de rôles.

En 2010, elle obtient son Diplôme d’Etat en danse Jazz, et intègre Air Food Compagny pour une création.

En 2011, elle fait une reprise de rôle pour la compagnie In Ninstan, 2012 elle rejoint les Ballets Jazz Art pour plusieurs créations.

En 2013, elle intègre la compagnie Komusin pour sa nouvelle création « Roue ; thème et variations « 

Sylvain Rembert • Danseur

 

Sylvain Rembert entre dans la danse par le hip hop dans ses diverses formes (sol et debout) puis après avoir obtenu une maîtrise en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS), il intègre le Centre National de Danse Contemporaine dont il obtient le diplôme en 2005. Il travaille ensuite notamment avec Juha-Pekka Marsalo, Carolyn Carlson, Gilles Vérièpe dont il devient aussi assistant, Ali Salmi et Serge Ambert.

Nicolas Simonin • Scénographie, lumière & image

 

Après une formation au Théâtre National de Strasbourg, il crée depuis 1991 des lumières pour le théâtre, la marionnette, la danse, l’opéra, le son et lumière, ainsi que pour toutes formes de spectacles vivants, en France et un peu partout sur la planète.
Intéressé par tous les outils permettant de travailler la lumière, il approche la vidéo, se questionne depuis 2003 sur son utilisation scénique et sur le rapport de l’image-lumière à la scène. Afin de permettre son utilisation dynamique, il développe un logiciel de régie vidéo dédié au spectacle vivant.
Pour accompagner davantage les projets sur leur conception et leur concrétisation, après avoir mûri ses connaissances et sa pratique scénique, depuis dix ans, il conçoit également la scénographie.

 

Il collabore avec des Chorégraphes tels que Yan Raballand, Pascal Montrouge, Stéphanie Aubin, La cie La Ronde (Bertrand Lombard – Dominique Brunet), Marion Ballester…, au théâtre il travaille avec Sylvain Maurice, Christophe Huysman, Olivier Werner,  Jacques Kraemer, Joël Dragutin, Marie Montégani, Sylvie Ollivier, Ivan Morane, Françoise Petit-Balmer, …

Virginie Sauvadet • Costumes

Styliste-modéliste, formée à ESMOD Lyon puis Paris en spécialisation Haute-Couture après l’obtention d’une maîtrise d’histoire de l’art médiéval. Elle a travaillé sur quelques missions à l’Espace Textile de Lyon. Quelques expériences chez des créateurs plus tard (Elie Saab; Frédéric Alzra et Martine Morez à Lyon; Zélia sur la terre comme au ciel à Paris), elle a créé sa propre marque en 2005.

Elle réalise également des costumes de scène (costumes de tango argentin; un opéra pour enfants au conservatoire de Clermont-Fd; divers courts-métrages dont Sana de Sébastien Bonnetot et Julien Lecoq; danse contemporaine (compagnie Komusin) et musique (jupes pour les musiciennes de l’Orchestre d’Auvergne, costumes de scène pour Nancy Fortune (scène électro…).

Dominique Rollot • Régisseur Général & Lumière

Dominique a créé les lumières de nombreux spectacles pour des compagnies clermontoises : Magma Performing Théâtre, Wakan Théâtre, compagnie DF, Airfood Company, les Ateliers du Capricorne, Théâtralador, Komusin

Il assure régulièrement la régie d’accueil pour différentes scènes en Auvergne : Comédie de Clermont, Opéra de Vichy, Maison de la Culture de Clermont-Ferrand, Sémaphore à Cébazat, Espace Chambon à Cusset, le Centre culturel Valéry Larbaud à Vichy, le Prisme à Aurillac, la Cour des Trois Coquins à Clermont