Post Single Page

The Lady in red , sélection officielle au Festival Côté Court 27 édition du 06 au 16 juin

Eun Young Lee

Dans Non classifié(e) Publié le

The Lady in Red (Film)

 

The lady in red a est sélectionné au Festival Côté Court 27 édition du 06 au 16 juin  https://www.cotecourt.org/index

 

Titre :  The lady in red
Durée : 13min15s
Genre : documentaire expérimental, vidéodanse
Format : HD, 16/9, Stéréo, 25i/s
Date d’achèvement : aout 2017

Synopsis : La dame en rouge revient dans son pays d’origine après 18 ans en Europe. Elle effectue un voyage à la fois touristique, identitaire et artistique. La Corée du Sud est le thème du spectacle chorégraphique, Han Gamjung Memori (création 2016), d’Eun Young Lee, chorégraphe et danseuse, interprétant la dame en rouge dans ce film. La réalisation de ce spectacle commence par un tournage avec sa collaboratrice-cinéaste Clotilde Amprimoz en Corée l’été 2015. Elles portent toutes les deux un regard documentaire, chorégraphique et plastique sur ce pays où elles rencontrent (ou redécouvrent) un peuple, une culture, des contrastes extrêmes entre traditions et modernités. Elles partagent également ensemble une passion pour les films de Jacques Tati. Mise en scène comme une figure seule en interaction avec un lieu, des situations ou des personnes, cette dame en rouge est à la fois burlesque, contemplative ou mélancolique. Guillaume Mazard, le compositeur et interprète-musicien du spectacle Han Gamjung Memori, collabore aussi au film « La dame en rouge » avec elles en en réalisant la musique.

 

Film maker : Clotilde Amprimoz

with
Dance and interpretation : Eun Young Lee
Music : Guillaume Mazard

Production : Komusin company
support: choreactif association

Thanks to
Golgul Temple headquarters of Sunmodo, Luielle chapeaux, Gestus Company, Dongdaemun Design Plaza, The Association of Aerobic, The Federation of Korean Industries/FKI

 

The artists of the film have created the show « Han Gamjung Memori » in 2016 on the theme of South Korea culture, a dance show with video and music on stage.

0 Commentaires

Laisser un commentaire